• La coccidiose

    La coccidiose

    Cette maladie est due à un protozoaire, parasite de la famille des Eimeridés, sous-famille des Eimeria (4 sporocystes avec 2 sporozoïtes chacun). Ces parasites envahissent et détériorent la paroi intestinale. Chaque espèce animale est parasitée par plusieurs genres d'Eimeria : chez le pigeon, on trouve eimeria pfefferi ou eimeria labbeana, eimeria columbarum et eimeria columbae.
    Les coccidies produisent des ookystes sphériques ou ellitiques, d'une couleur allant de l'incolore au brun-jaunâtre et mesurant un peu moins de 20 µm. Les ookystes (comme des oeufs microscopiques) sont rejetés dans les fientes. Tant qu'ils sont à ce stade, ils ne sont pas dangereux, même s'ils sont absorbés, et ne peuvent provoquer de coccidiose. Mais si ces ookystes sont exposés à la chaleur et à l'humidité, ils se transforment : l'intérieur de l'ookyste se divise en quatre corpuscules et c'est la "sporulation". La sporulation s'effectue en 48 heures et l'ookyste sporulé est très résistant : les désinfectants habituels ne lui font aucun effet et il peut vivre plus d'un an dans le sol. Ce sont ces ookystes sporulés qui déclenchent la coccidiose chez le pigeon qui les absorbe. Une seule fiente contient des millions d'ookystes.
    La maladie se développe surtout dans l'intestin, plus rarement dans le gésier et le rectum. Elle est visible 3 à 4 jours après l'absorption d'ookystes sporulés. Il ne peut y avoir de contagion avec d'autres animaux.

    Les symptômes

    Les pigeons ne mangent plus, maigrissent. Ils ont une diarrhée avec des matières fécales blanches et/ou vertes, parfois mélangées de sang, au dernier stade de la maladie. On observe une forme de rachitisme chez les jeunes. Méfiez-vous du temps chaud et humide.

    Le(s) traitements

    Il faut maintenir des conditions d'hygiène strictes, pour ne pas favoriser la propagation du parasite. Il faut assécher le sol et les casiers au chalumeau, et couvrir de poudre blanche spécialement étudiée pour les pigeonniers. Sur sol sec, les ookystes ne sporulent pas et ne sont pas dangereux.
    On donne généralement un traitement à base de sulfamides (sulfadimérazine, sulfaguanidine...). Consultez pour cela un vétérinaire.
    Le pigeon qui a eu la coccidiose est immunisé. En maintenant le sol bien sec, les pigeons se vaccinent tout seuls, car le nombre d'ookystes sporulés qu'ils ingèrent est minime et ne suffit pas à développer une forme grave de coccidiose.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :